Chausson 200 semelle rouge

C4 est fier de vous surprendre à nouveau avec un produit dont les caractéristiques et les performances sont uniques sur le marché.

Le révolutionnaire chausson 200 amène le monde de l’apnée et de la pêche sous-marine 20 ans plus loin dans le futur.

 

Tailles Europe:, , , , , ,
Tailles US / Canada:, , , , , ,
Poids:
Matériel Supérieur:Thermoplastique
Durete Supérieur:MEDIUM 74 ShA: 41/42 – 42/43 – 43/44 – 44/45, SOFT 65 ShA: 36/37 – 38/39 – 40/41
Matériel Semelle:Made in PP
Durete Semelle:Flexural Modulus 1250MPa
Biomécanique et Dureté3 positions distinctes: SOFT, MEDIUM e HARD
Préformation Chausson:
Couleur de la semelle:Blanc, Rouge, Vert
Compatible avec:
Comparer
Description

C4 200 = zero fatigue

Palmes avec une biomécanique modifiée pour une consommation énergétique minimum

1) Introduction

En apnée, la performance dépend de la quantité d’énergie requise par le palmage. En apnée, plus l’énergie requise pour faire fonctionner la palme est importante, plus vous ferez d’efforts au détriment de la performance et de la sécurité. Ce n’est pas une question de puissance, mais de la manière d’en utiliser le minimum.

Dans l’eau, en l’absence de points de référence, le mouvement biomécanique de palmage, à tout moment, a un effet pivot issu de la résistance induite par les palmes. L’effort est une conséquence de la conception des palmes et de la façon dont elles travaillent à tout moment.

Les palmes traditionnelles ont des voilures vissées ou collées sur les chaussons, la voilure devient une extension du pied. Et c’est ainsi depuis au moins 70 ans. Cela a conduit à des conséquences biomécaniques négatives et à une limitation de la sécurité et de la performance.

2) La position

En observant un apnéiste en phase d’ascension verticale, on remarque que les voilures de palmes traditionnelles, situées devant le pied, sont sur un plan décalé par rapport à l’axe moyen du corps (fig.1). La conséquence est une rotation autour du centre de gravité que l’apnéiste compense automatiquement par une flexion du buste vers l’avant et une flexion partielle des jambes (fig.2).

Cette position courbée de l’apnéiste peut facilement s’observer sur les vidéos des records en bi-palme-poids constant. Elle dégrade le coefficient de pénétration et la surface frontale. Avancer dans cette position demande plus d’efforts. Ce déséquilibre du rythme avant/arrière dégrade également la performance musculaire.

Avec le 200, nous avons positionné la voilure dans l’alignement du métatarse et non devant le pied. Ceci permet à l’apnéiste de garder naturellement une position droite, alignée avec la direction du mouvement, avec un équilibre avant/arrière parfait. En résumé, nous avons supprimé la résistance due à une mauvaise position.

 

3) L’hydrodynamique

Déjà en 2006, C4 avait appliqué le principe d’aligner la voilure avec le métatarse aux palmes Mustang. Ces palmes avaient une voilure insérée au chausson, créant, comme sur les palmes conventionnelles, une grande zone non flexible résistant au mouvement (fig.3). la cause est une rotation insuffisante de la cheville en fin de palmage et une conception pas complètement adaptée à la morphologie humaine.

Les palmes 200 ont été conçues “autour de la personne”. La voilure est positionnée sous le métatarse. La connection voilure/chausson est minimale et donc très hydrodynamique. La voilure présente une courbure contrôlée proche du pied.

En éliminant efficacement la “traditionnelle” surface résistante, la 200 permet à la biomécanique du palmage plus d’agilité et moins de fatigue.

 

 4) Le poids

Nous utilisons une quantité importante d’énergie pour déplacer la masse (le poids) des palmes. La force nécessaire est directement proportionnelle à la masse, comme démontré par Newton dans sa seconde loi de dynamique F = m x a.

Le palmage est un mouvement alternatif, un cycle complet des 2 jambes demande 4 inversions de sens. A chaque inversion, nos muscles doivent accélérer les masses pour inverser le mouvement. Palmer avec des chaussons de plusieurs centaines de grammes est très différent de palmer avec des chaussons pesant la moitié ou le tiers.

Les chaussons 200 pèsent 189g en pointure 42/43, de loin les chaussons les plus légers du marché. La différence de poids par rapport à d’autres chaussons, multipliée par 4 et par le nombre de coups de palmes de la journée, résulte en des centaines de kilogrammes en moins à déplacer.

Le résultat, c’est moins d’efforts, c’est mathématique.

Ne pas oublier qu’un équilibre neutre dans l’eau n’annule pas la masse à déplacer, c’est une loi physique.

Ne pas oublier également qu’en utilisant moins de plastique, nous agissons sur la protection de l’environnement. Une réduction de moitié ou du tiers est un très bon résultat de ce point de vue.

 

5) La personnalisation

Pour que ces propriétés fonctionnent pour le mieux, les palmes doivent être adaptées à nos caractéristiques physiques personnelles. Les meilleurs équipements sportifs sont ceux qui permettent une personnalisation et des réglages.

La flexibilité des chevilles et des ligaments, la masse musculaire, la taille et les habitudes sont différentes d’un individu à l’autre. Une solution unique qui conviendrait à tous n’a pas de sens.

Les chaussons 200 ont une possibilité de réglage, c’est une première mondiale.

Les voilures, positionnées sous le métatarse, peuvent être fixées dans 3 positions (H/M/S) pour équilibrer le palmage. Ces réglages sont sensibles et peuvent aisément être ressentis.

La bonne position ne pourra être trouvée que par la pratique, pour retenir celle qui donne le meilleur ressenti et la sensation d’agilité.

En palmant, vous pourrez ressentir une différence de dureté de la voilure, en raison de la différence du bras de levier, mais la voilure ne “poussera” ni plus ni moins, ses caractéristiques mécaniques ne varient pas.

 

6) La fiabilité

Le chausson 200 a été testé pendant 18 mois par une équipe internationale d’apnéistes et sur les bancs d’essais de C4. L’effort appliqué était 3 fois supérieur aux capacités humaines et les tests de fatigue supérieurs à 1.6 millions de cycles complets.

2 vis de fixation et un amortisseur en polyuréthane entre la voilure et le chausson permettent un montage facile et protègent la voilure de contraintes anormales.

La 200 utilise des voilures spécifiques, non compatibles avec d’autres chaussons du marché. Le fixation se fait sur une surface très réduite, cette zone est soumise à de fortes contraintes. Les voilures d’autres palmes ne sont pas conçues pour ce niveau de contraintes, leur utilisation est donc fortement déconseillée.

 

7) La technologie de fabrication

Les chaussons 200 sont composés de 2 matières différentes: un TPE souple, fin et ultra-résistant est surmoulé sur une semelle rigide en PP. La matière supérieure est plus souple (65 ShA) sur les tailles 36/37, 38/39 et 40/41 et plus rigide (74 ShA) sur les tailles 41/42,42/43, 43/44 et 44/45 pour garantir le maximum de confort et de performance.

Les 6 inserts filetés en laiton, qui permettent de changer la position de la voilure, sont surmoulées avec la semelle. Les vis de fixation comportent un frein filet.

Les water-rails 3D sont rélisés par surmoulage, technique spécifiquement développée par C4 pour les voilures 200. Le système OPS (Over-Moulding Protection System) protège les voilures des chocs et des dommages.

 

8) Le confort

La partie supérieure du chausson 200 est fabriquée avec un thermoplastique résistant et élastique, qui apporte un grand confort et une facilité d’enfilage. En combinant l’anatomie C4 et le calibrage de l’épaisseur, cette partie est auto-ajustante, elle s’adapte aussi bien au pied droit qu’au pied gauche.

Le pied, en position relaxante, se positionne sans effort dans le chausson, sans contraintes ni limitation de mouvement.

La semelle rigide transmet instantanément l’énergie déployée.

 

9) Conclusions

L’objectif principal du projet 200 était d’obtenir un saut en avant dans la performance. Mais d’autres innovations technologiques ont également été obtenues. Ces palmes ne présentent pas un avantage unique.

Les palmes 200 ont une efficacité extraordinaire grace à la combinaison de caractéristiques uniques, elles modifient significativement la biomécanique du palmage.

Nos testeurs ont qualifié les palmes 200 d”addictives” de par leur niveau de performance.

Informations complémentaires
Tailles Europe:

, , , , , ,

Tailles US / Canada:

, , , , , ,

Poids:

Matériel Supérieur:

Thermoplastique

Durete Supérieur:

MEDIUM 74 ShA: 41/42 – 42/43 – 43/44 – 44/45, SOFT 65 ShA: 36/37 – 38/39 – 40/41

Matériel Semelle:

Made in PP

Durete Semelle:

Flexural Modulus 1250MPa

Biomécanique et Dureté

3 positions distinctes: SOFT, MEDIUM e HARD

Préformation Chausson:

Couleur de la semelle:

Blanc, Rouge, Vert

Compatible avec:

Filtre:

C4 s.r.l.
Headquarter:
Via Cesare Battisti 40
20847 Albiate (MB) – Italia
tel. (+39) 0362 1573081
e-mail: infosales@c4carbon.com

Production site:
Via Libero Grassi, 1
23854 Olginate (LC) – Italia

VAT IT02074520137 – C.F. 01671050167
REA MB2541614 – Cap. Soc. 10.000 €

© Copyright 2020 – C4 s.r.l. – C4 is a registered trademark

Privacy Policy

Suivez-nous sur:

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles sur les produits, les événements et plus encore!

    Acconsento al trattamento dei dati personali come da Privacy Policy

    Utilizzando questo modulo accetti la memorizzazione e la gestione dei tuoi dati da questo sito web.